L'archéologie de la mort : genèse, concepts et perspectives - Université Bordeaux Montaigne

Recherche

L'archéologie de la mort : genèse, concepts et perspectives

Aurélie ZEMOUR, Chaire Junior LabEx LaScArBx

Si des sépultures sont régulièrement fouillées dès le 19e siècle, ce n'est que dans la seconde moitié du 20e siècle qu'elles deviendront un véritable objet d'étude.Progressivement, l'approche archéologique des contextes sépulcraux, mise au point sur de vastes sépultures collectives néolithiques, a fait naître une discipline autonome évoluant vers une lecture interprétative totale de la sépulture. Alors qu'elle concerne désormais toutes les périodes et tous les types de dépôts de restes humains, ce qu'on appelle aujourd'hui l'archéologie de la mort ou l'archéothanatologie vise, entre autres, la reconstitution et l'interprétation des gestes funéraires en lien avec toutes les autres données archéologiques.

Planning des séminaire Ausonius

 

footer-script