Iniciativa, une recherche-action pour la langue béarnaise-gasconne-occitane - Université Bordeaux Montaigne

Recherche

Iniciativa, une recherche-action pour la langue béarnaise-gasconne-occitane

Le département des Pyrénées-Atlantiques s’est doté il y a douze ans d’un schéma d’aménagement linguistique pour la langue béarnaise-gasconne-occitane, fixant un cadre conjoint d’orientations et d’objectifs associant l’Etat, la Région et les structures intercommunales alors naissantes.

Dans ce contexte l’Université Bordeaux Montaigne a été sollicitée, via UBIC, afin de mener une recherche-action avec pour objectif de produire une étude évaluative et prospective du schéma linguistique. Cette collaboration s’est inscrite dans un Open Lab, un format de convention permettant une véritable co-construction et un travail partenarial entre le commanditaire et l’équipe universitaire engagée.

Pendant plus d’un an, c’est une équipe pluridisciplinaire qui s’est investie  

Alain Viaut, Directeur de recherche CNRSUMR 5478 IKER
Antoine Pascaud, Docteur en Sciences du Langage – UMR 5478 IKER
François Pouthier, Professeur associé – UMR 5319 Passages

Plus de 100 personnes ont été auditionnées au sein de leur territoire, de nombreux documents de la collectivité analysés ainsi que plusieurs réunions de travail avec le comité de pilotage. Cet ensemble de données croisé à l’expertise scientifique de l’équipe, a permis de produire 30 propositions autour de 5 enjeux (les apprentissages, la mutualisation des ressources, la territorialisation de la politique linguistique, le nom et la graphie, la gouvernance).
Ces propositions seront intégrées au prochain règlement d’intervention fin 2018.

La publication en ligne

La recherche-action vécue par un universitaire

Questions à François Pouthier

En tant qu'universitaire, quelles sont les satisfactions éprouvées lors d'un travail de recherche-action ?
Le plaisir d'abord de pouvoir échanger en interdisciplinaire avec des historiens, des sociolinguistes, des politologues ... et de développer une recherche apliquée dans un territoire donné, avec ses enjeux, ses interactions, ses difficultés. Et bien évidemment la richesse de la rencontre avec l'autre. Nous avons conduit plus de 100 entretiens, nous nous sommes rendus chez de nombreux acteurs, nous avons conduit des focus groupes ... et nous avons croisé des gens formidables !

Quelles compétences les enseignants-chercheurs doivent-ils mobiliser lors d'une recherche-action ?
Difficile pour moi de faire une généralité. À titre personnel, je dirai bonne connaissance du(des) sujet(s) et du(des) territoire(s), capacité d'observation participante, conceptualisation. Et puis curiosité, désir de rencontres, patience ...

Quels sont les bénéfices pour un commanditaire de faire appel à la recherche-action ?
Un accompagnement scientifique, tiers intercesseur, qui génère concertation neutre et bienveillante avec les acteurs de la société civile.

Quels sont les projets en cours au sein du centre d'innovation sociétale UBIC auxquels vous participez ?
Ils sont nombreux : accompagnement à l'évolution de la politique culturelle de la Ville de Mérignac, Assistance Maitrise d'usages Drac Nouvelle Aquitaine, Contrats territoriaux d'éducation artistique et culturelle, Formation-action Culture et lien social avec le Département de l'Aveyron, ...

Au sujet d’UBIC
Centre d’Innovation Sociétale, financé par l’Idex de Bordeaux, UBIC est une plateforme rassemblant des laboratoires, des enseignants-chercheurs, des étudiants, des professionnels, des représentants des collectivités territoriales, des acteurs de terrain… autour d’objets d’étude qui interrogent la place et le rôle de la culture dans nos territoires. Sa démarche « hybride » conjugue différents modes opératoires en fonction des accompagnements de projets : recherche-action, design d’information, cartographie, formation-action… Site web

footer-script