Excentricités : enjeux et pouvoirs des anormalités en Sciences Humaines - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Manifestations scientifiques

Excentricités : enjeux et pouvoirs des anormalités en Sciences Humaines

Ce colloque invite doctorants, jeunes chercheurs et enseignants-chercheurs de différents horizons disciplinaires à mettre en question le monde actuel à l’aune de la notion d’" excentricités".

Les 12 et 13 avril 2017 salle MLR001 de la maison de la recherche. Télécharger le programme.
Dans le cadre du colloque, une conférence de Stéphanie Pahud, linguiste à Lausanne, sur "lanormalité : normes, discours, identités" aura lieu chez Mollat le 12 avril 2017 à 18h (salons Albert Mollat).

Cette notion renvoie de prime abord à l’idée d’écart ou de marge : les "excentricités" sont ce qui déroge à une règle en se situant ou en étant situées à la périphérie d’un centre ou d’un cœur. Donner une place à des formes décentrées, à des phénomènes subversifs d’étrangetés, à des pratiques s’adonnant au décalage et au second degré nous paraît urgent à l’heure où des processus de normalisation se généralisent.
Pourront ainsi être analysés récits, créations et expériences dans le champ de l’art et du design, imaginaires socio-discursifs, enjeux liés au décentrement d'un texte en traductologie et manifestations politiques marqués par leur aspect décalé, qui travaillent le monde contemporain.

Comité d'organisation : Hélène Crombet, Arnaud Alessandrin, Patrick Baudry, Julie Gay et Charlotte Blanchard en partenariat avec les équipes de recherche MICA, CLARE, CLIMAS, TELEM et l'école doctorale Montaigne-Humanités.

footer-script