David Lynch et les arts, colloque international - Université Bordeaux Montaigne

Recherche

David Lynch et les arts, colloque international

Cinéaste novateur, David Lynch a exploré de nombreux autres domaines artistiques en parallèle et souvent en interconnexion avec son travail de réalisateur de films de fiction : peinture, dessin, musique, sound design, photographie, réalisation de séries télévisées ou de vidéo-clips, céramique, lithographies, bande dessinée, web-documentaire, etc.

Colloque international du 6 au 8 décembre 2017
Salle Jean Borde de la Maison des sciences de l'Homme d'Aquitaine
Télécharger le programme

Ce colloque international se propose d’envisager les différentes facettes de ce travail créatif selon six axes principaux : le repérage et l’analyse des diverses activités artistiques de Lynch, la place des arts dans les œuvres filmiques de Lynch, les collaborations artistiques de Lynch, l’intermédialité idiosyncrasique lynchienne, la réception contrastée des différentes activités artistiques de Lynch dans leurs champs propres et enfin l’influence de l’univers lynchien sur les artistes contemporains.

Récital du pianiste Nicolas Horvath le 7 décembre

Nicolas Horvath jouera une sélection d’œuvres d'Angelo Badalamenti écrites pour les films de David Lynch.
Le jeudi 7 décembre 2017 à 19h
Gratuit, ouvert à tous et à toutes
Lieu : Université Bordeaux Montaigne, Amphithéâtre 700
Évènement Facebook

Considéré comme un artiste hors norme au parcours atypique, Nicolas Horvath commence ses études musicales à l’Académie de musique Prince Rainier III de Monaco. A 16 ans, Lawrence Foster le remarque lors d'un concours et l'invite au Festival de Musique d'Aspen. Après des études à l’école Normale de Musique de Paris, il travaille pendant 3 ans avec, entre autres, Gérard Frémy qui le sensibilise aux musiques de notre temps. Leslie Howard le remarque et l’invite à se produire dans le cadre de la Liszt Society et lui dédie une de ses Etudes in « Black and White ».

Nicolas Horvath est dédicataire de plus d'une soixantaine d’oeuvre et est aussi compositeur électroacoustique. Il se fait remarquer en remettant au goût du jour les fameux « All Night concerts » de Terry Riley avec ses Nuits du Piano Minimal, mais également les récitals marathons où il interprète seul et sans pause l'intégralité de la musique de Philip Glass, ou celle d'Erik Satie. En 2015, Nicolas Horvath donne la première mondiale de l'intégralité des 20 études de Philip Glass au Carnegie Hall de New-York à guichets fermés.

footer-script