Les archéologues céramologues en réseau - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Manifestations scientifiques

Le réseau des archéologues céramologues s'est réuni à Bordeaux

L’Université Bordeaux Montaigne a accueilli pour la première fois, les 19 et 20 novembre 2015, le colloque annuel du réseau d’information sur la céramique médiévale et moderne (ICERAMM).

Une base de données géo-référencée sur la céramique médiévale et moderne

ICERAMM rassemble des archéologues céramologues provenant de différents horizons institutionnels (universités, CNRS, INRAP, collectivités territoriales, ministère de la Culture, musées, etc.) unis par un objectif scientifique commun. Ce dernier consiste à mieux appréhender les échanges des productions de céramiques entre les grands espaces régionaux français, au travers d'une analyse typologique des céramiques locales et d’importations. Pour cela, le réseau s’est doté d’un outil fédérateur à travers la mise en ligne d'une base de données nationale et géo-référencée sur la céramique médiévale et moderne gérée par Philippe Husi (UMR 7324 CITERES - LAT).

Une centaine d'archéologues céramologues réunis à Bordeaux


Introduction des journées par Philippe Husi (UMR 7324 CITERES – LAT) et Sylvie Faravel (UMR 5607 Ausonius) © Carole Baisson
Les journées d’études des 19 et 20 novembre ont été organisées par le Laboratoire Archéologie et Territoires (UMR 7324 CITERES - LAT), l’Institut Ausonius (UMR 5607 CNRS - Université Bordeaux Montaigne), le laboratoire ITEM (EA 3002) et l’INRAP Midi-Pyrénées. Elles se sont déroulées dans la salle Jean Bordes de la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine.


La journée du 19 novembre était réservée aux communications régionales (Aquitaine et Midi-Pyrénées). Elle a permis aux membres du Projet Collectif de Recherche (PCR) « Céramique médiévale en Aquitaine », coordonné par Sylvie Faravel (Institut Ausonius), de présenter les résultats de leurs travaux.


Présentation des vitrines par les archéologues régionaux © Sonia Syllac
Pour l’occasion, les membres du PCR ont également préparé à l’Archéopôle d’Aquitaine, une exposition temporaire consacrée aux productions et importations de céramiques dans la région Aquitaine depuis le Moyen Âge jusqu’au XIXe siècle. Cette exposition a permis de valoriser le rôle de Bordeaux et de l’Aquitaine dans les productions et les échanges céramiques devant la centaine de participants du colloque venus de France, d’Espagne, de Suisse et de Belgique. Cette exposition a donné lieu à un partenariat avec le ministère de la Culture, l’INRAP mais aussi avec le Service d’Archéologie Préventive de Bordeaux Métropole. Ce dernier a prêté pour l’occasion une partie de l’exposition « De terre, de pierre et de couleur » consacrée aux productions de la faïencerie bordelaise Johnston/Vieillard.


La journée du vendredi 20 novembre a été dédiée aux communications extra régionales et à une visite du musée d’Aquitaine. Une excursion à la Maison de la Poterie à Sadirac (33) a été proposée le samedi 21 novembre. Elle a permis de mettre l’accent sur les productions potières de Sadirac qui ont été une source d’approvisionnement majeure dans l’espace bordelais entre le XIVe et le XIXe siècle.

 

Contact :
Ausonius - Sophie Faravel, maîtresse de conférence, Histoire et archéologie médiévale

footer-script