Serbica N° 15 "Poètes romantiques serbes" - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Publications

Serbica N° 15 "Poètes romantiques serbes"

La revue électronique Serbica publie un dossier spécial consacré aux poètes romantiques serbes : Branko Radičević, Đura Jakšić, Jovan  Jovanović  Zmaj et Laza Kostić.

Au sujet du romantisme serbe

Au milieu des années 1840, le combat mené par Vuk Karadžić pour une littérature écrite en langue populaire entre dans sa phase ultime. De ce point de vue jouèrent un rôle de déclencheurs des livres publiés en 1847 : la traduction du Nouveau Testament, Les Lauriers de la montagne de P. P. Njegoš, et les ouvrages de deux jeunes nouveaux venus, Poèmes de Branko Radičević et Guerre pour la langue et l’orthographe serbes, un traité philosophique écrit par Đura Daničić.
L’ère qui débute avec ces œuvres marque la victoire sans appel du romantisme en tant que mouvement littéraire. Alors qu’il n’était jusqu’alors que l’un des courants littéraires assez fortement mâtiné de classicisme, avec l’éclosion de Branko Radičević il devient le courant stylistique dominant. Constituent les prémices du romantisme serbe la réforme linguistique de Vuk Karadžić, la poésie populaire et les influences européennes de différentes natures : la poésie allemande, surtout de Heine, Byron et le byronisme, Petöfi, Shakespeare pour le théâtre. Comme d’autres en Europe, le romantisme serbe était expressément lyrique. (Jovan Deretić).

Le projet Serbica
Élaboré avec l’idée de bâtir des fondements solides pour un développement durable des recherches sur la littérature et plus largement la culture serbes – par ailleurs très peu développées en France – le projet Serbica se présente sous une forme innovatrice et originale : il fonctionne à la fois comme une base de données et comme une revue électronique dirigée par Milivoj Srebro et éditée par l'Université Bordeaux Montaigne.

footer-script