L’enclave dans les mondes anglophones - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Manifestations scientifiques

L’enclave dans les mondes anglophones

Entourée de terres appartenant à un autre propriétaire, une enclave est un territoire dont les lois morales et sociales spécifiques engendrent une situation d’isolement. De par son isolement du reste du monde, l’enclave est donc le théâtre privilégié de phénomènes particuliers qui peut-être n’existent que dans ce territoire circonscrit.

Elle peut être considérée comme une alternative absolue au monde extérieur, une utopie ou une contre-utopie. En donnant la possibilité d’un nouveau départ, l’enclave soulève le problème de la fuite ou de la résistance et de la relation qui la lie au territoire qui l’entoure. En tant que minorité tenant sa force de son opposition à la majorité qui l’entoure, elle questionne les notions d’intégration et de rejet, dans le cas particulier des enclaves ethniques.
L’enclave crée ainsi un décalage entre intérieur et extérieur, qui permet d’établir un contraste entre certains aspects, à la manière d’un miroir grossissant. Au delà de la rupture territoriale, ce colloque explorera le réseau de relations complexes que tisse l’enclave d’un point de vue géopolitique, ontologique et esthétique.

Colloque international de jeunes chercheurs organisé par l'équipe de recherche CLIMAS avec le soutien de l’École Doctorale et de l’UFR Langues et Civilisations.
Le 11 mars 2016 à la MSHA Salle Jean Borde, le 12 mars 2016 à l'amphi B200.
Télécharger le programme

footer-script