Expériences esthétiques et empathie : le coeur battant des médiations entre les langues - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Manifestations scientifiques

Expériences esthétiques et empathie : le coeur battant des médiations entre les langues

Dans le cadre du séminaire "Le Corps du Texte", l'équipe de recherche CLIMAS Sandrine Eschenauer du Goethe Institut Paris, chercheuse en didactique plurilingue.

Jeudi 24 mars 2016 à 15h30, salle Jean Borde de la MSHA

Cette intervention sera basée sur une étude exploratoire longitudinale (2011-2015) menée avec une cohorte de collégiens scolarisés en REP de la région parisienne. Le projet AiLES (Arts in Language éducation for an Empathic Society) a permis de révéler l’impact d’une approche encorporée (Eschenauer, 2014) des langues par la pratique théâtrale.
Durant ces quatre années, les enseignants de langues vivantes (allemand, anglais, français) ont coopéré avec des artistes, des chercheurs, des médiateurs culturels dans le cadre de leurs enseignements réguliers, mettant en place une pédagogie énactive (Varela, 1989; Varela & al., 1993; Trocmé-Fabre, 1999; Aden, 2010), c’est-à-dire une pédagogie émergentiste replaçant le Vivant au coeur des apprentissages.
Durant cet échange, nous mettrons l’accent sur quelques résultats obtenus. Nous verrons notamment en quoi les expériences esthétiques et les mécanismes d’empathie de bas et de haut niveau sont interreliés, et quel rôle joue ce "couplage structurel“ (Varela, 1989) dans les enseignements-apprentissages conjoints de langues.

footer-script