Mise en chiffre, mise en carte, mise en ordre du monde : approches critiques des métrologies de l'espace - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Manifestations scientifiques

Mise en chiffre, mise en carte, mise en ordre du monde : approches critiques des métrologies de l'espace

Lors de cette troisième séance de l'atelier organisée par le laboratoire PASSAGES, l'université recevra Gilles Palsky (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) et Baptiste Hautdidier (IRSTEA) pour une séance intitulée "Mettre le monde sur une feuille : analyse des métrologies comparatives des montagnes et des rivières à partir des tableaux comparatifs du XIXe siècle".

Mardi 17 mai, 17h à la Maison des Suds

Les tableaux comparatifs des montagnes et des rivières des atlas du XIXe siècle proposent sur une même planche de rapprocher les données collectées par les explorateurs qui sillonnent le monde pour comparer les hauteurs des montagnes, des chutes d’eau, les superficies des lacs ou encore les longueurs des rivières.

Gilles Palsky a publié en 2015 un ouvrage qui propose un parcours à travers un riche corpus de tableaux.

Baptiste Hautdidier a, pour sa part, remobilisé le procédé pour produire à partir des données actuelles et d’un système d’information géographique (SIG) ce type de représentation et en faire une analyse critique publiée en 2015.

L’objectif de cette séance, animée par Gilles-Antoine Langlois (EnsapBx), Xavier Arnauld de Sartre (CNRS-Pau) et Matthieu Noucher (CNRS-Bordeaux), sera d’initier un dialogue entre ces deux chercheurs pour déconstruire ces métrologies aux esthétiques raffinées, rigoureuses et esthétiques et analyser ainsi les rhétoriques associées.

En parallèle, une exposition se tiendra dans le hall de la Maison des Suds pour présenter une dizaine de tableaux comparatifs du XIXe issus des collections du département de géographie de l’Université Bordeaux Montaigne et de la cartothèque en ligne de David Rumsey.

footer-script