"1 chercheur / 1 objet", Aurélie Mounier et son LEDµSF au Musée du quai Branly - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Manifestations scientifiques

"1 chercheur / 1 objet", Aurélie Mounier et son LEDµSF au Musée du quai Branly

À l’occasion des 10 ans Musée du Quai Branly, le CNRS organise, les 25 et 26 juin, des moments d’échanges avec des scientifiques de plusieurs disciplines autour d’un objet : « 1 chercheur/1 objet ». Aurélie Mounier, de l’IRAMAT-CRP2A (Université Bordeaux Montaigne-CNRS UMR 5060) interviendra pour présenter le Micro-spectro fluorimètre portable (LEDµSF) destiné à analyser les œuvres du patrimoine culturel.

Une invention pour analyser les œuvres du patrimoine culturel

Micro-spectrofluorimètre portable à LED : les UV au service de l'identification des pigments

L’étude de certaines œuvres fragiles du patrimoine (peintures de chevalet, pastels, manuscrits médiévaux, etc.) pour lesquels l’échantillonnage est interdit et leur déplacement vers les laboratoires impossible, impose de disposer d’une méthode de spectrofluorimétrie légère, portable, facilement utilisable in situ et positionnée au plus près de l’œuvre à étudier.

Aucun appareil commercialisé ne répondant à ces critères, les chercheurs Aurélie Mounier et Floréal Daniel, IRAMAT-CRP2A (Université Bordeaux Montaigne-CNRS UMR 5060) ; Sylvain Lazare, Institut des Sciences Moléculaires (Université de Bordeaux-CNRS UMR 5255) ont développé leur propre système : le Micro-spectrofluorimètre portable à LED. Ces chercheurs font partie du LabEx Sciences archéologiques de Bordeaux

Léger et de faible coût, ce LED micro-spectrofluorimètre (LEDµSF) portable utilise les propriétés de fluorescence sous lumière ultraviolette pour identifier les matériaux. Un brevet a été déposé à l’Institut national de la propriété industrielle (INPI) en 2014 avec le concours d’Aquitaine Science Transfert, l'extension du brevet à l'international a été enregistrée en décembre 2015. Le projet de recherche ayant abouti au brevet a été financé par le LabEx LaScArBx sur les fonds Investissements d’Avenir (ANR). La réalisation du prototype industriel a été assuré par une entreprise locale : Erma Electronique. La signature du contrat de licence pour la production en série et la distribution de l'appareil est en cours de discussion avec une société italienne. 

Une base de données en cours d'élaboration

Une base de données de spectres d'émission de fluorescence est en cours d'élaboration. Les pigments et colorants (azurite, cinabre, bois brésil, nerprun, cochenille...) sont étudiés en fluorimétrie, seuls puis appliqués avec différents liants (colle de peau de lapin, gomme arabique...) ainsi qu'en mélanges (vermillon + indigo ; cinabre + cochenille; azurite + orpiment). Les spectres de référence alimentent la base de données et permettent l'interprétation des spectres enregistrés lors de campagnes d'analyses sur des objets du patrimoine (miniatures, estampes japonaises, peintures murales...).

En savoir plus sur le LEDµSF

 

Le LEDµSF présenté dans l'expo CNRS "les couloirs du temps"

footer-script