Séminaire "Liberté et cinéma" autour de Godard, cinéaste libre - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Manifestations scientifiques

Séminaire "Liberté et cinéma" autour de Godard, cinéaste libre

Godard est sans conteste, depuis plus de 50 ans, le plus libre des cinéastes. Il a toujours essayé d’être synchrone avec les époques qu’il a traversées et considéré que son travail de créateur était de trouver les formes justes de chacune de ces époques.

Ces formes étaient forcément nouvelles, souvent déroutantes pour les spectateurs, mais il n’a cessé de les inventer sans se sentir tenu aux formes plus académiques qui avaient cours autour de lui dans le cinéma ambiant. Dans ce sens-là il a sans doute été le plus grand inventeur de formes de l’histoire du cinéma depuis les années 60.
Il n’a cessé d’explorer une autre façon de penser et de faire le cinéma. Sa trajectoire, que l’on suivra à la trace, à partir d’extraits de ses films, va de la parataxe au tabulaire en passant par le digital. Godard a toujours eu un temps d’avance sur l’évolution de la "pensée du faire" au cinéma, telle qu’elle a été bouleversée par le passage de l’analogique au numérique.

La séance se déroulera le 20 janvier 2016 à 14h, salle Jean Bordes de la MSHA et sera animée par Alain Bergala.

Au sujet d'Alain Bergala

Alain Bergala a été rédacteur en chef et directeur de collections aux Cahiers du cinéma. Il est l’auteur de nombreux articles et d’ouvrages consacrés à Godard, Rossellini, Kiarostami, Bunuel, l’acte de création au cinéma, etc.  Il a été de 2000 à 2002 conseiller cinéma auprès du Ministre de l’éducation nationale. Il a réalisé plusieurs films pour le cinéma et la télévision. Il a été maître de conférences à Paris 3 Sorbonne nouvelle et enseigne le cinéma à la Femis.

Organisation
Yann Kilborne, maître de conférences (équipe de recherche MICA) et responsable du master "Création, Production, Images".

footer-script