Pendre, suspendre, dépendre - Université Bordeaux Montaigne

Recherche

Pendre, suspendre, dépendre

Pendu haut et court jusqu’à ce que mort s’ensuive… tels sont les mots qui souvent s’imposent à l’imaginaire lorsque condamnation rime avec pendaison. Dans son acception générale, pendre signifie passer la corde au cou d’un condamné à mort et, en le laissant gigoter au bout de celle-ci, l’abandonner à une suffocation létale. Pour les époques médiévale et moderne, la pendaison ne saurait toutefois se réduire à cette unique définition. 

lire la suite et le programme détaillé de la journée

footer-script