La Réforme et la Fable (XVIe-XVIIe siècles) - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Manifestations scientifiques

La Réforme et la Fable (XVIe-XVIIe siècles)

Selon une opinion largement répandue, la Réforme protestante aurait considéré la fable avec méfiance. Aux accusations d’immoralité et de mensonge déjà présentes dans la tradition platonicienne s’ajoutent en effet chez les évangéliques et réformés des arguments plus théologiques, qui assignent au poète la mission de célébrer Dieu et sa Création.

Les critiques virulentes du Traité des scandales de Calvin (1550) contre les "contes" blasphématoires de Rabelais, et l’animosité des polémistes protestants contre les poèmes à sujet païen de Ronsard, s’expliquent ainsi par la volonté de promouvoir un discours entièrement vrai, et débarrassé de toute influence païenne.
Nous examinerons la place que tient la fable dans la pédagogie, la littérature et la poétique réformées dans l’Europe de la Renaissance et du premier XVIIe siècle.

Organisation : équipes de recherche TELEM et CLARE
Contacts : Alice Vintenon (alice.vintenon @ u-bordeaux-montaigne.fr) et Françoise Poulet (francoise.poulet @ u-bordeaux-montaigne.fr)

Consulter le programme complet du colloque qui se déroulera les 10 et 11 décembre 2015 à la librairie Mollat et à la MSHA.

footer-script