Écritures féminines de la diaspora asiatique aux États-Unis. Guerres, violence et traumatismes. - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Manifestations scientifiques

Écritures féminines de la diaspora asiatique aux États-Unis. Guerres, violence et traumatismes.

Cette journée d’étude sur les écritures féminines de la diaspora asiatique en Amérique du Nord est née du constat de la complexité de cette immigration, en raison d’origines, de langues et de cultures présentant de fortes spécificités distinctes dans une même aire géographique.

Vendredi 1er avril 2016 en salle B007 à 9h30. Organisation équipe de recherche CLIMAS. Télécharger le programme.

Elle réunira des spécialistes de plusieurs apports ethno-nationaux de l’Asie du Sud-Est et de l’Asie Orientale : le Cambodge, la Chine, le Vietnam, la Corée, mais aussi le Japon. Les écritures qui seront étudiées proviennent toutes d’écrivains femmes, toutes sont le fruit de ou ont été produites dans le sillage de conflits historiques (guerre du Viêt Nam, guerre de  Corée, régime des Khmers rouges, Seconde Guerre mondiale, Seconde Guerre sino-japonaise, Guerre Froide), soit que la guerre ait contraint leur famille ou elles-mêmes à se réfugier en Amérique du Nord, soit que ces conflits armés aient compliqué leur intégration étatsunienne.

Seront ainsi explorés les divers moyens que les écrivaines ont adoptés afin de représenter les traumatismes de guerre et leurs conséquences au sein de la narration, et afin de les transposer d’une langue à une autre, d’un pays à un autre. Se posera donc inévitablement la question du traitement des corps féminins et de l’identité genrée dans les conflits historiques, ainsi que de leur description dans les œuvres.

footer-script