"Travail de l'oubli et printemps de la Recherche" par Sandra Métaux - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Manifestations scientifiques

"Travail de l'oubli et printemps de la Recherche" par Sandra Métaux

Conférence à 16h30, salle H 113

Sandra Métaux, docteur en Esthétique & Théorie de l’art (équipe de recherche MICA , Médiation, Information, Communication, Art) interviendra vendredi 6 mars 2015 dans le cadre des séminaires de recherche Puissances de l'Oubli organisés par le GRIAL (Groupe Interdisciplinaire d’Analyse Littérale).

"Rien n'imprime si vivement quelque chose à notre souvenance que le désir de l'oublier". Michel de Montaigne

Pour ce séminaire, nous nous proposons d'aborder le thème de l'oubli comme nécessité, comme possibilité et condition même d'une vie nouvelle. Élément indispensable à l'être-là, à la présence, il sera question de l'oubli en tant que plasticité.
Nous tenterons de faire émerger – comme il est possible de le faire pour la mémoire – les gestes et les outils capables de "travailler" à cet oubli vital. Nous n'aborderons donc pas la question de l'oubli comme un écueil ou une faiblesse de la mémoire, une vacuité résultant de la passivité de l'esprit, du traumatisme psychique ou encore de l'usure du temps; mais comme force, objet et matériau intelligible et modifiable par la volonté.
Non que nous souhaitions objecter à Montaigne la réalité de son affirmation, mais notre opiniâtreté et obstination à Vivre nous invitent à chercher dans les images et la littérature les indices de la ductilité de l'oubli et les outils nécessaires pour s'approprier et sculpter notre propre histoire. Nous traiterons l'oubli, non comme composante de la mémoire, mais comme réticence et résistance au ressentiment. Comme force. Comme vitalité. Entre autre grâce au rire et à l'ouvrage itératif de la mélancolie.

Coordination et contact : Federico Bravo (frederic.bravo @ u-bordeaux-montaigne.fr)

footer-script