Deux centres de recherche créent les outils de protection du patrimoine - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Communiqué de presse

Deux centres de recherche créent les outils de protection du patrimoine

Images Archéovision et IRAMAT - CRP2A

L’Université Bordeaux Montaigne valorise et transfère les acquis de sa recherche vers le monde économique et social. Deux de ses centres de recherche participeront au Salon National Innovatives SHS du CNRS.

Salon Innovatives SHS du CNRS
16 et 17 juin 2015

Pour la 2e édition de ce salon, près de 70 projets concrets de valorisation seront présentés dans les domaines du patrimoine, de l’analyse territoriale, de l’éducation ou de la santé.
Le but ? Faciliter la rencontre entre chercheurs, monde entrepreneurial et décideurs publics, pour susciter des collaborations.

Archéovision et IRAMAT-CRP2A : « Préserver le patrimoine par des dispositifs innovants »

Reconstitution 3D de la décoration de la cathédrale de Reims

Archéovision développe et expérimente l’imagerie 3D et ses usages dans le cadre de projets de recherche, avec une expertise particulière dans les domaines de l’archéologie et du patrimoine.

L’exemple présenté au Salon est celui de la Cathédrale de Reims, entièrement décorée lors du sacre de Louis XV. En collaboration avec des scientifiques du centre François-Georges Pariset (EA 538) de l’Université Bordeaux Montaigne porteuse du projet, grâce aux partenariats avec l'ANR et le Conseil Régional d'Aquitaine, la mission d’Archéovision a été de saisir en photogrammétrie, et de restituer le volume de la cathédrale pour positionner dans le modèle 3D obtenu, les tapisseries érigées à cette occasion.       
Fort de ses compétences en imagerie de haute technologie, Archéovision présentera également  « revealing flash light ». Ce système, en cours de développement, permet d’émettre des hypothèses sur la polychromie d’une sculpture par vidéo projection sur une copie en résine de l’œuvre originale (stand D4).

Archéovision est une mixte de service rattachée au CNRS, à l’Université Bordeaux Montaigne et à  l’université de Bordeaux. Grâce à leur compétence en imagerie 3D, Archéovision et sa cellule de transfert Archéotransfert, développent des outils variés pour répondre aux problématiques des chercheurs en sciences humaines et sociales et des collectivités territoriales.

Les UV au service de l'identification des pigments médiévaux

L’appareil développé par le Centre de recherche en physique appliquée à l’Archéologie (IRAMAT-CRP2A), en lien avec  l’Institut des Sciences moléculaires (ISM - CNRS, à l’université de Bordeaux et Bordeaux INP), permet de caractériser sans contact les matériaux - tels que les pigments -  des œuvres du patrimoine (peintures, enluminures…).
Léger et de faible coût, ce LED micro-spectrofluorimètre (LEDµSF) portable utilise les propriétés de fluorescence sous lumière ultraviolette pour identifier les matériaux.
Un brevet a été déposé à l’Institut national de la propriété industrielle (INPI) en 2014 avec le concours d’Aquitaine Science Transfert et le développement industriel est assuré par une entreprise locale : Erma Electronique. (Stand D3-29)

L’IRAMAT-CRP2A est un laboratoire rattaché aux universités Bordeaux Montaigne, Orléans, Belfort-Montbeliard et au CNRS

 

16 et 17 juin 2015
Centre des Congrès de la Villette Cité des sciences et de l’industrie  - Paris

En savoir plus : http://innovatives.cnrs.fr/  


Contacts presse :
CNRS - Caroline Cohen - caroline.cohen @ cnrs.fr - 06 77 93 73 21

Commissaire du salon - Pierre-Yves Saillant - pierre-yves.saillant @ cnrs-dir.fr - 01 44 96 42 81

Archéovision - Caroline Delevoie - delevoie @ u-bordeaux-montaigne.fr - 05 57 12 15 02 et Jean-François Bernard - jean-francois.bernard@cnrs.fr

IRAMAT-CRP2A - Aurélie Mounier - mounieraurelie33 @ yahoo.fr - 06 07 11 77 35 et Floréal Daniel - fdaniel@u-bordeaux-montaigne.fr - 05 57 12 45 51

 

footer-script