Michel Jeury l’écrivain du futur et du terroir - Université Bordeaux Montaigne

Recherche

Michel Jeury, écrivain du futur et du terroir, un ami de l'Université Bordeaux Montaigne

Publications, colloque, entretien vidéo, exposition, autant de témoignages laissés par l'Université Bordeaux Montaigne sur Michel Jeury, un des plus grands écrivains français de science-fiction et de littérature dite de terroir, décédé le 9 janvier 2015.

Récit d'une incroyable collaboration

Natacha Vas-Deyres, enseignante de l’Université Bordeaux Montaigne et chercheur associé au laboratoire CLARE, en contact étroit avec l’écrivain depuis 2011, avait engagé avec lui des actions de recherche et des événements culturels s’inscrivant dans des projets de colloques et de publications sur la science-fiction française entre 2012 et 2013 :

  • Les Dieux cachés de la science-fiction française et francophone (1950-2010), publié dans la collection Eidôlon en novembre 2014
  • C’était demain : anticiper la science-fiction en France et au Québec (1880-2014), actuellement en cours de publication

Ces actions ont été menées en partenariat avec deux universités canadiennes : l'université du Québec à Chicoutimi (UQAC), et l'Université du Nouveau-Brunswick (UNB) ainsi  que le Centre d’Études et de Recherche sur les Littératures de l'Imaginaire (CERLI).
     

Un témoignage biographique et littéraire précieux

En 2013, la Ville d’Issigeac, soutenue par le Conseil Général de Dordogne et l’Europe, mandate Natacha Vas-Deyres pour l’organisation d’une exposition consacrée à l’œuvre de Michel Jeury. Devenue commissaire de cet événement, elle a demandé le partenariat scientifique du laboratoire CLARE, de l’université et a créé l’Association des Amis de Michel Jeury.

Un entretien filmé a été réalisé avec le Pôle audiovisuel de l’Université Bordeaux Montaigne en mars 2013. Natacha Vas-Deyres, Jean-François Dubern, Philippe Detaevernier et Emmanuel Dubois, adjoint de la ville d’Issigeac en charge du tourisme, ont été reçus pendant trois jours par Michel et Nicole Jeury à Saint-Christol-les-Alès. Des prises de vues furent également tournées dans d’autres lieux de vie importants pour l’écrivain, dans les Cévennes, à Anduze, dans la bambouseraie de Prafrance et bien sûr à Issigeac dans le bergeracois.

La recherche universitaire consacrée à un écrivain et à son œuvre globale prend tout son sens avec cet entretien car ce fut sa dernière apparition publique, devenue désormais un témoignage biographique et littéraire précieux.

Visionner la vidéo

     

L'exposition « Michel Jeury, entre Futurs et Terroirs »

En juin 2013 s’est tenue à l’Office de tourisme d’Issigeac l’exposition « Michel Jeury, entre Futurs et Terroirs » dont l’Université Bordeaux Montaigne fut un partenaire essentiel, accompagnée d’un cycle de conférences avec des invités prestigieux : Gérard Klein, écrivain, critique et fondateur de la collection « Ailleurs et demain » chez Robert Laffont, les écrivains Joëlle Wintrebert, Jean-Daniel Baltassat, Jean-Claude Dunyach et Christian Grenier, Simon Bréan, Maître de conférences à l’université Paris-Sorbonne, Joseph Altairac et Jean-Luc Rivera, l’organisateur des Rencontres de l’Imaginaire de Sèvres.

En octobre 2014, cette exposition a également été accueillie à l'Université Bordeaux Montaigne, grâce au Pôle culturel, en marge du colloque « Au-delà des frontières. Hybridation des formes et des genres dans les littératures de l’imaginaire contemporaines (XXe-XXIe siècles) », organisé conjointement par Delphine Gachet, Florence Plet et Natacha Vas-Deyres, respectivement chercheurs des équipes de recherche CLARE et TELEM.

Michel Jeury a disparu mais son œuvre restera. Tous les projets soutenus par l'Université Bordeaux Montaigne autour de cet auteur y contribueront.
      

En savoir plus sur Michel Jeury

- Article publié par la revue universitaire ReSFuturae : "Michel Jeury et l'écriture du temps"
- Le blog de l’association des Amis de Michel Jeury
- La revue de presse sur l'auteur élaborée par l'association des Amis de Michel Jeury

    

footer-script