Le "Mur Bissière", l'héritage d'un art, conférence de Marion Lagrange - Université Bordeaux Montaigne

Recherche

Le "Mur Bissière", l'héritage d'un art, conférence de Marion Lagrange

Musée des Beaux-Arts à 18h30

Marion Lagrange et le centre de recherches François-Georges Pariset

Maître de conférences en histoire de l'art contemporain, Marion Lagrange est responsable du programme de recherches sur le patrimoine artistique universitaire du centre de recherches François-Georges Pariset qui consiste à localiser, inventorier, documenter et valoriser le patrimoine artistique, immobilier et mobilier, de l’université bordelaise, depuis la création des Facultés dans la seconde moitié du XIXe siècle jusqu’à leur implantation sur le domaine
universitaire de Pessac-Talence dans les années soixante.
Elle retrace, lors de cette conférence, l’histoire de la création et de la réalisation de l’ensemble décoratif conçu par Roger Bissière pour l’Université Bordeaux Montaigne.

Bissière à Bordeaux Montaigne

Ce fut à la demande de Pierre Mathieu, architecte de l'Université Bordeaux Montaigne, que le peintre Bissière (1886-1964) a conçu en 1963 la mosaïque qui était autrefois l'élément central du parvis de l'université, face au bâtiment Administration. L'artiste a alors 76 ans ; il sait qu'il traverse les derniers instants de sa vie tout en ayant conscience de livrer alors le meilleur de sa pratique de peintre. Le carton témoigne d'une de ses dernières préoccupations, retranscrire la nature et les saisons de manière non figurative.
L'analyse de cette oeuvre, réalisée dans le cadre du 1% artistique, montre qu'il s'agit d'une merveilleuse porte d'entrée pour son oeuvre, tant dans son approche de la peinture que de l'art mural. Confiant la réalisation de la mosaïque à son propre fils, Louttre. B, également peintre et sculpteur de profession, cette oeuvre témoigne également l'idée d'une transmission d'un savoir et d'une passion.
Artiste méconnu, mais pourtant figure majeure de la scène française des années d'après-guerre, Bissière fait actuellement l'objet d'une exposition particulière au Musée des beaux-arts de Bordeaux, jusqu'au 15 février 2015.

footer-script