Cycle de conférences : Le corps face à l’extrême - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Manifestations scientifiques

Cycle de conférences : Le corps face à l’extrême

L’axe prioritaire "Genre, corps et normes" de l’Université Bordeaux Montaigne a choisi cette année d’aborder la question du "corps face à l’extrême" et proposera des rencontres hors les murs, dans des lieux tels que le musée d’Aquitaine, la librairie Mollat, le pôle juridique et judiciaire et au musée d'Aquitaine, dans une perspective pluridisciplinaire et d’ouverture sur la ville et le public bordelais.
Historiens, sociologues, juristes, avocats, littéraires, philosophes présenteront des conférences débats autour de la question du corps et des normes au sein des rapports sociaux de genre, de classe, de "race", articulés autour de la problématique de l’extrême.

Mardi 3 février 2015 à 18h

Pôle juridique et judiciaire - Amphi Jacques Ellul (5 place Pey Berland)

Violences de genre et violences familiales

Ouverture : Marion Paoletti et Yves Raibaud, chargés de mission à l’égalité hommes/femmes, Université de Bordeaux et Université Bordeaux Montaigne
Maître Anne Cadiot-feidt, bâtonnière du Barreau de Bordeaux : "La “minorité” de l’enfant : les limites de la protection"
Adeline Gouttenoire, professeur(e) de droit privé, présidente de l’Institut des Mineurs et présidente de l’Observatoire départemental de la Protection de l’Enfance : "L’impact sur l’enfant des violences conjugales"
Elizabeth Hofmann, maître de conférences, Université Bordeaux Montaigne, coordinatrice du réseau Genre en Action : "La violence de genre liée au milieu scolaire : enjeux de perception dans un contexte interculturel, entre banalisation et instrumentalisation"

Mardi 17 février 2015, 18h

Musée d’Aquitaine

Le corps face à l’extrême : esclavagisme et sadomasochisme

Rafaël Lucas, maître de conférences en littérature lusophone, Université Bordeaux Montaigne :"Pédagogie du sadisme dans le système esclavagiste"
Olivier Dubos, professeur de droit public, coordonnateur du Forum Montesquieu, centre d’innovation sociétale et David Szymczak, professeur de droit public, Sciences Po Bordeaux : "Le sadomasochisme d’un point de vue juridique"
Hélène Crombet, doctorante en Sciences de l’Information et de la Communication, Université Bordeaux Montaigne :"La tyrannie de l’abject dans la littérature"

Contacts
Mélanie Moreau (melanie.moreau @ u-bordeaux-montaigne.fr) et Christophe Lastécouères (christophe.lastecoueres @ u-bordeaux-montaigne.fr)

footer-script