Une exploration du rôle de l’Union européenne dans le processus de réformes des États post-soviétiques - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Manifestations scientifiques

Une exploration du rôle de l’Union européenne dans le processus de réformes des États post-soviétiques

 

Intervenante : Laure Delcour, chercheur et coordinatrice scientifique du projet "Exploring the Security-Democracy Nexus in the Caucasus" (7e PCRD de l’UE), FMSH

L’Union européenne peut-elle influencer les transformations politiques et institutionnelles au-delà de ses frontières ? La politique de voisinage (2004) et plus encore le Partenariat oriental (2009) apparaissent comme des tentatives sans précédent, de la part de l'Union européenne, d'accompagner et de guider le processus de réformes dans les États post-soviétiques, en proposant une diffusion vers ces pays de ses normes, standards et modèles institutionnels. Alors que la littérature a privilégié la « fabrique » de la politique de voisinage, mon travail place l’attention sur l’« utilisation » des normes européennes dans l’espace post-soviétique. Il se fonde sur des recherches de terrain conduites entre 2011 et 2014 dans quatre pays du Partenariat oriental (Arménie, Géorgie, Moldavie et Ukraine). L’influence de l’Union européenne sur le processus de changement des États post-soviétiques est étudiée à la lumière de trois variables indépendantes : les mécanismes de diffusion utilisés par l’UE ; l’agenda de réforme et les préférences des pays partenaires ; et l’influence des acteurs extérieurs, notamment le rôle des interdépendances régionales. Les résultats de mes recherches montrent les limites d’une approche « verticale » des transferts de normes. Elles mettent en évidence l’intérêt de regards croisés (tant sur le plan conceptuel que disciplinaire) permettant de souligner toute la complexité de la réception des normes et de saisir les logiques qui sous-tendent la réappropriation des politiques européennes sur le terrain.

 

Cette séance du séminaire Europe-Russie-CEI, organisé dans le cadre du Master Études slaves de l'Université Bordeaux Montaigne et du contrat quinquennal de recherche de la MSHA « Identités européennes et espaces mondialisés (IDEEM) » (2011-2015) (axe 1 : « Constitution, effacement et reconstruction des identités dans les espaces est-européens et euro-asiatiques »), se déroulera le 15 décembre 2014, de 13h30 à 15h30, à la Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine (salle Jean Borde).

 

Responsable du séminaire et contact : Olga Gille-Belova (Olga.Gille-Belova @ u-bordeaux-montaigne.fr)

footer-script