Les Humanités face aux enjeux des Big Data. Entre intégration et critique - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Manifestations scientifiques

Les Humanités face aux enjeux des Big Data. Entre intégration et critique

Journée d’étude, jeudi 2 avril 2015 en salle 2 de la MSHA, à partir de 8h30

Le Big Data, qui désigne l’agrégation massive et exponentielle d’informations numériques dans de gigantesques banques de données, semble faire rentrer nos sociétés dans ce que certains analystes n’hésitent pas à dépeindre comme un processus généralisé de "datafication de la vie même".

L’exploitation et le traitement automatisé de ces innombrables données représentent aujourd’hui un enjeu considérable dans des champs aussi divers que la recherche scientifique, les politiques publiques, la régulation de la consommation énergétique, le marketing, les applications de services numériques...

Présentation

Si les Humanités Digitales interrogent directement la capacité des sciences humaines à intégrer dans leurs pratiques de recherche les nouveaux outils d’exploitation des données numériques, elles doivent également permettre de questionner la validité et la pertinence de ces outils dans les multiples contextes d’usage qui en sont faits. C’est cette tension entre intégration et critique des potentialités des "Big Data" par les SHS en général et les Sciences de l’Information et de la Communication en particulier que nous souhaiterions mettre en lumière dans le cadre de cette 5ème journée d’étude consacrée aux Humanités Digitales.

Une journée en deux temps

La matinée sera consacrée à des conférences qui porteront un regard critique sur les enjeux du Big data autour des problématiques de la surveillance et du contrôle.
L’après-midi sera consacrée à 2 tables rondes qui réuniront des épistémologues, des ingénieurs et des chercheurs en SHS ainsi que des membres de la SFSIC (Société Française des Sciences de l’Information et de la Communication) pour questionner le statut épistémologique présumé de ces "datas".
Télécharger le programme

Journée d’étude coorganisée par le MICA et la SFSIC (Société Française des Sciences de l’Information et de la Communication) dans le cadre de l’Institut des Humanités Digitales de l’Université Bordeaux Montaigne.

L’institut des Humanités Digitales de Bordeaux
L’Institut des Humanités Digitales de Bordeaux (IHDB), lancé en 2009, est un réseau  pluridisciplinaire de recherche, d’expertise et de ressources sur les outils et les usages du numérique dans la recherche en Sciences Humaines et Sociales (SHS). L’ambition de l’IHDB est double : positionner l’université Bordeaux Montaigne comme un pôle de référence dans les humanités Digitales d’une part, et développer des outils numériques pour les sciences humaines et sociales d’autre part.

footer-script