Interfaces de l'intime - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Manifestations scientifiques

Interfaces de l'intime

Où est passé le sentiment de l’intime dans une une société de transparence généralisée ? Avec la spectacularisation, le traçage cybernétique, l’urbanisation, l’esthétique socialisée, l’hyper narcissisme, assistons-nous à une mutation de la place de l’intime dans nos vies partagées ou solitaires, dans les nouveaux territoires ? Ou bien y a-t-il un point aveugle irréductible, archaïque et actuel, favorisant les coins d’ombre ?

L’objectif de ces journées d’études transdisciplinaires est d’indiquer ce qu’il en est des processus de subjectivation et d’individuation à l’œuvre à travers les mouvements de l’intime contemporain dans des espaces existentiels variés. En ce sens, les regards de plusieurs disciplines et démarches sont sollicités pour penser les modes de subjectivité liés aux pratiques de l’intime, et à des territoires politiques, esthétiques, corporels, sensibles.

Ces journées s’inscrivent dans la continuité du séminaire « Transformations de soi. Dynamiques sociales et constructions identitaires »(dirigé par Gérard Peylet et Patrick Baudry) dans le cadre du programme de recherche MSHA 2011-2015. Elles sont organisées par Alain MONS (alainmons03 @ gmail.com) (Professeur, EA 4426 MICA) et se dérouleront les 13 et 14 avril 2015 à la Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine, salle 2 (1er étage).

footer-script