Aliénation : aux frontières du discours - Université Bordeaux Montaigne

Recherche - Manifestations scientifiques

Aliénation : aux frontières du discours

À la croisée des différents domaines qui constituent les études ibériques, cette 7ème  journée des doctorants d’AMERIBER sera consacrée à une réflexion générale sur l’aliénation et ses manifestations discursives dans les mondes hispaniques et lusophones.

Le 20 octobre 2016 à l’institut Cervantès. Télécharger le programme.

Définie comme dépossession de soi ou usurpation matérielle, l’aliénation est une notion perméable qui renvoie dans toutes ses dimensions à la problématique du sujet dans son rapport à la possession élémentaire. Nombreux sont les philosophes qui ont théorisé ce concept.
L’aliénation semble donc être une notion, sinon difficile à appréhender, riche en significations.
Lors de cette journée, il s’agira de penser l’articulation entre aliénation et discours : si la fonction première de celui-ci est de donner la possibilité au sujet de s’actualiser comme un tout cohérent et de se manifester en tant que tel, il peut dans un second temps (et c’est en cela qu’on peut parler de frontière) être l’outil permettant à un groupe dominant d’aliéner un groupe dominé ou d’exprimer au sein même du sujet un dédoublement entre soi et autrui.

Organisatrices
Inès Da Graça Gaspar, (ines.da-graca-gaspar @ u-bordeaux-montaigne.fr) Célia Duperron (celia.duperron @ u-bordeaux-montaigne.fr), Vanessa Saint-Martin (vanessa.saint-martin @ u-bordeaux-montaigne.fr)

footer-script