Kellie et Nataniel dans l'aventure de l'enrepreneuriat - Université Bordeaux Montaigne

Orientation - insertion

Kellie et Nataniel dans l'aventure de l'entrepreneuriat

Kellie Debien et Nataniel Bahs sont deux alumni de l'Université Bordeaux Montaigne. Ils ont étudié à l'université de 2010 à 2015. Leur parcours : une licence Information et Communication, obtenue en 2013 et un master Communication des organisations parcours Audit, Expertise et Conseil, obtenu en 2015 – mention bien pour tous les 2. Entretien à deux voix.

Ils ont fait le choix de l'entrepreneuriat.

Quels sont vos 2 parcours d'études ?

Nous avons réalisé le même parcours d’études, à la fin du lycée, une licence Information et communication à l’Université Bordeaux Montaigne, puis après entretiens d'admission, un master professionnel Communication des Organisations, parcours Audit, Expertise et Conseil. (À compter de septembre 2016, cette formation sera intitulée Master Consulting et expertise en communication).
Parallèlement, nous avons chacun réalisé des stages notamment auprès d’un consultant senior. Ces stages nous ont permis de découvrir le monde des startups (10H11 agence de datavisualisation à Bordeaux), des associations (Alliance Française), le secteur public (CCI et CMARA) ; d’ouvrir nos horizons professionnels et d’acquérir des compétences techniques et professionnelles indispensables pour nous lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat.


Une fois diplômés quels ont été vos choix et parcours professionnels ?

À la suite de notre stage de fin d’études et l’obtention de notre master, nous avons créé notre agence d’audit, de conseil et de formation en communication et en numérique à Bordeaux FirstLink. Cela faisait 2 ans que nous préparions ce projet professionnel.  


Votre formation a-t-elle été utile dans ce parcours ?

Tout à fait, la formation nous a appris des techniques spécifiques, notamment dans les domaines de l’audit, de la stratégie digitale, de la méthodologie qui nous permettent aujourd'hui de proposer des services stratégiques à haute valeur ajoutée pour les entreprises. Nous avons également acquis des compétences relationnelles, dans des domaines communicationnels et numériques (méthode d’audit, études, stratégie de communication, marketing digital, audit de données, cartographie de réseaux,…).

Les enseignants et les intervenants professionnels du master, nous ont soutenus, conseillés et accompagnés dans notre projet de création d’entreprise. Il ont su nous faire confiance ce qui nous a permis d'avancer et de concrétiser ce projet d’entrepreneuriat. Aujourd’hui, nous intervenons auprès des étudiants en masters 2 Communication des organisations sur la thématique de la méthodologie professionnelle, là encore c’est une marque de confiance de la part de nos anciens responsables de formation.

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants, aux jeunes diplômés qui envisagent l'entrepreneuriat ?

Se lancer dans l’aventure !

Évidemment un tel projet ne se créé pas sur un coup de tête, il doit être réfléchi, calculé et surtout  bien travaillé. L’entrepreneuriat se construit sur la durée, il demande une part de folie parce qu'il y a prise de risques, mais il repose beaucoup sur le travail et la réflexion. Être jeunes diplômés est, selon nous, un atout pour se lancer, car c’est en étant étudiant que nous pouvons trouver le temps de construire un projet intéressant et réalisable, de rencontrer de futurs associés, de se faire aider et accompagner et puis se saisir des opportunités de rencontres. Croire en son projet est primordial, mais le plus dur est d'être convaincant. L'université est un bon terrain pour s’entrainer à convaincre et se démarquer. Il faut également bien se renseigner avant de créer officiellement sa société, notamment sur toutes les formalités administratives et juridiques auxquelles il faut se former, ainsi qu'à la gestion et la comptabilité.

Mais avant tout, il ne faut pas attendre d’être en master pour effectuer des stages, développer son réseau professionnel et participer aux évènements de son écosystème. L’Université permet de se créer un véritable réseau professionnel. Il faut mettre toutes les chances de son côté, ne pas être spectateur de son futur, mais bien acteur et se donner toutes les chances de réussir.

Suivre Kellie et Nataniel sur Twitter
@KDebien
 @Bahs 

 

Suivre FirstLink

First link sur Internet
FirstLink sur Twitter
La page Facebook de First Link
Le blog

Le saviez-vous ?
Il existe un statut national d'étudiant-entrepreneur qui permet aux étudiant(e)s et aux jeunes diplômé(e)s d'élaborer un projet entrepreneurial au sein d'un pôle étudiant pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat (PEPITE) > En savoir plus sur le site PEPITE Entrepreneuriat Campus Aquitaine.

Propos recueillis par le service communication

footer-script