Violette Fusillier, étudiante en master Communication et Générations remporte le concours vidéo Clap Sciences 2015 - Université Bordeaux Montaigne

Formation

Le Clap victorieux de Violette Fusillier

photo de Clap Sciences 2015

Violette Fusillier, étudiante en master Communication et Générations à l'Université Bordeaux Montaigne et gagnante du prix du jury professionnel et du 1er prix du public du concours Clap Sciences 2015  revient sur sa participation à l'événement et nous livre les secrets de fabrication de sa vidéo "Jeux de Lumières".

Bonjour Violette. Quelles sont les raisons qui vous ont poussée à participer au concours Clap Sciences 2015 ?

Tout d'abord, je me suis lancée dans ce concours car je suis passionnée par les arts visuels. Je pratique la photo depuis plus de dix ans et la vidéo depuis mes premières années à l'université.

Dans le cadre de ma licence "Information - Communication" à l'Université Catholique de l'Ouest à Angers, je me suis toujours orientée vers les options cinéma/audiovisuel. Par la suite, à titre personnel j'ai continué à faire de la vidéo pour le plaisir. 

L'année dernière j'ai réalisé un service civique dans un collège en tant que chargée de communication. Parmi mes missions je faisais découvrir la vidéo et la photographie aux élèves. J'ai pu travailler avec eux sur la création d'une vidéo promotionnelle, d'un clip, de journaux télévisés, etc.

Cette année au sein du master Communication et Générations et dans le cadre de l'association Générations4L, durant six mois, j'ai occupé le poste de community manager et vidéaste.

Toutes ces expériences m'ont confortée dans mon envie de continuer l'audiovisuel et c'est en découvrant sur les réseaux sociaux le concours Clap Sciences que je me suis lancée dans l'aventure.

Comment avez-vous abordé la réalisation de cette vidéo ?

N'étant pas très scientifique à l'origine, je me suis appuyée sur mes connaissances artistiques pour mettre en scène la lumière. J’ai dû quand même effectuer quelques recherches afin d’introduire du contenu scientifique et répondre ainsi au cahier des charges établi par Cap Sciences.

Ayant déjà expérimenté le light painting en photographie, j'avais envie de le tester en vidéo. Il s'agissait d'une première fois et pour réussir ce projet je me suis renseignée sur les techniques de réalisation. J'ai regardé de nombreux tutoriels pour comprendre comment je devais procéder. Sans rentrer trop dans les détails, pour faire du light-painting en vidéo, il faut reproduire la technique utilisée pour la photo, mais de manière artificielle. C’est-à-dire que j’ai dû filmer les images normalement et rajouter ensuite des effets via un logiciel.

Vous êtes étudiante en master 2 Communication et générations parcours enfance et jeunesse, quels sont vos projets professionnels une fois diplômée ?

Je suis actuellement en stage à la Direction de la Jeunesse au Département de la Gironde. Je souhaiterai travailler plus tard en tant que chargée de communication jeunesse/chargée de médiation et projets éducatifs. En parallèle, je suis en train de me lancer en tant qu'auto-entrepreneuse dans l'audiovisuel afin de proposer dès la rentrée prochaine mes services. 

Pour ses 20 ans, Cap Sciences a lancé la première édition de son concours
vidéo national, le Clap Sciences : un concours réservé aux 15/25 ans sur le thème de la lumière.

Suivez Violette Fusillier sur Twitter

Propos recueillis par le service communication

footer-script