Matthieu Delmas, meilleur photoreporter de l'année - Université Bordeaux Montaigne

Distinctions - Communiqué de presse

Matthieu Delmas, meilleur photoreporter de l'année

Une première pour l'IJBA

Étudiant apprenti en deuxième année de master professionnel, spécialité Presse écrite, à l’Institut de Journalisme Bordeaux Aquitaine (IJBA), Matthieu Delmas a gagné l’une des six récompenses décernées pour le Grand Prix Paris Match du photoreportage étudiant.

Il a été sacré meilleur photoreporter de l’année par le Journal du Dimanche (JDD) pour son reportage sur la ville de Kobané pendant le siège de Daesh.

C’est la première fois qu’un étudiant de l’IJBA remporte ce titre prestigieux. L’IJBA est aussi la seule école de journalisme reconnue par la profession à obtenir cette distinction.

Primé face à 50 000 reportages photo en compétition

Plus de 50 000 reportages photo ont été adressés cette année aux organisateurs du concours, en provenance de toutes les universités du pays et des écoles spécialisées, a indiqué Olivier Royant, directeur de la rédaction de Paris Match. Vingt-sept travaux ont été retenus pour la finale et exposés dans les salons de l’Hôtel de ville de Paris où se déroulait la cérémonie de remise des prix.

Six reportages, dont celui de Matthieu Delmas, ont été primés.

Un salut à son courage

Le courage dont a fait preuve l’étudiant de l’IJBA, qui a pris des risques pour réaliser son reportage en janvier dernier, est à souligner. Entré en Syrie par la Turquie, Matthieu n’a pas hésité à pénétrer jusqu’au cœur de la ville assiégée pour témoigner des conditions de vie au milieu des ruines et du combat des défenseurs de Kobané, rue par rue, d’un immeuble à l’autre.

« Le 21 septembre 2014 débutait le siège de l’État Islamique contre Kobané, bastion kurde du Nord de la Syrie », raconte Matthieu. « Pendant quatre mois, les Kurdes des Unités de Protection du Peuple (YPG-YPJ) se battent les armes à la main dans une ville aux allures de Stalingrad. Fin janvier 2015, la ville sera libérée du joug de l’Etat Islamique. »

Sur la ligne de front, Matthieu rencontre un grand nombre de femmes combattantes. L’une d’entre elles lui fait cette promesse : « Après la libération de Kobané, nous libérerons toutes les femmes du Moyen-Orient et les femmes du Sinjar, réduites en esclavage par Daesh ! »

Visionner le photo reportage de Matthieu Delmas

L’Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine (IJBA) est un institut interne de l’Université Bordeaux Montaigne créé par décret du 11 septembre 2006.

 

footer-script