Kaija Saariaho, Docteur Honoris Causa de l’Université Bordeaux Montaigne - Université Bordeaux Montaigne

Distinctions - Communiqué de presse

Kaija Saariaho, Docteur Honoris Causa de l’Université Bordeaux Montaigne

Une figure majeure de la musique contemporaine

L’Université Bordeaux Montaigne en tant qu’université bordelaise spécialiste des disciplines artistiques a souhaité mettre à l’honneur en 2015 une figure majeure de la musique contemporaine : Kaija Saariaho, musicienne et compositrice finlandaise, spécialiste de la musique spectrale, récipiendaire de nombreux prix internationaux et chevalier de l’ordre national du mérite.

À l’instar de Pierre Boulez, Kaija Saariaho est la compositrice dont les œuvres sont les plus jouées dans le domaine de la musique contemporaine. L’esthétique qu’elle développe se trouve au carrefour des différentes tendances qui animent cet art et fait de cette musicienne une artiste appréciée de tous les courants. 

Son premier opéra, L’Amour de loin, livret d’Amin Maalouf et mise en scène de Peter Sellars, a remporté un vif succès lors de sa création au Festival de Salzbourg en 2000 et a été récompensé en 2003 par le Prix de composition Grawemeyer. Parmi les nombreux autres prix reçus, citons le Prix Italia, le « Musical America Composer of the year » 2008 ou le « Grammy award » du meilleur enregistrement d’opéra en 2011.

Une femme dans le monde très fermé des compositeurs : la musicologue Florence Launay (2009) a montré comment les grandes compositrices du passé, en particulier celles du XIXe siècle, ont été oubliées dans les histoires de la musique. La démarche de distinction de Kaija Saariaho par l'Université Bordeaux Montaigne participe de ce souci de valoriser la place des femmes dans la création contemporaine.   

La cérémonie du 10 février 2015


Mardi 10 février, à 18h dans l’amphi 700, Jean-Paul Jourdan, Président de l’Université Bordeaux Montaigne, remettra les insignes de Docteur Honoris Causa à Kaija Saariaho.

L’éloge sera prononcé par Marie-Bernadette Dufourcet, professeur en musicologie et Pascal Pistone, maître de conférences en musicologie.

Cet évènement est ouvert au public dans la limite des places disponibles.

Lors de la cérémonie, la pièce musicale Mirrors de Kaija Saariaho sera interprétée par Sophie Aragon (flûte) et Élisa Dignac (violoncelle), étudiante et ancienne étudiante du PESMD et de l’Université de Bordeaux Montaigne, sous la direction de Marie-Bernadette Charrier, professeure au PESMD

La cérémonie sera précédée d’une journée d’étude consacrée à l’artiste et d’une classe de Maître réservée aux étudiants des licences musicologie et chanson française de l’Université Bordeaux Montaigne. Ces deux évènements sont organisés en partenariat avec le Scrime (Studio de Création et de Recherche en Informatique et Musique Électroacoustique du LaBRI), le PESMD Bordeaux Aquitaine et le Conservatoire de Bordeaux.

Télécharger le communiqué de presse de l'évènement 

Une oeuvre reconnue

 

La longue tradition des docteurs Honoris Causa

L’Université Bordeaux Montaigne a déjà remis le titre de Docteur Honoris Causa à d’éminentes personnalités scientifiques et penseurs, tels les prix Nobel de littérature José Saramago et Mario Vargas Llosa, la philosophe américaine spécialiste des études de genre Judith Butler, l'ancien secrétaire général de l’organisation internationale de la francophonie, ancien président du Sénégal Abdou Diouf, ou encore en 2013, le philosophe allemand Axel Honneth.

Ce titre de Docteur Honoris Causa est l’une des plus prestigieuses distinctions décernées par les universités françaises pour honorer « des personnalités de nationalité étrangère en raison de services éminents rendus aux sciences, aux lettres ou aux arts, à la France ou à l’université ».

Voir la liste des docteurs Honoris Causa de l'Université Bordeaux Montaigne 

footer-script