2 correspondants à l'Académie royale espagnole - Université Bordeaux Montaigne

Distinctions

L'université compte 2 correspondants à l'Académie royale espagnole

La Real Academia Española de la lengua informe que, le 23 juin 2016, elle a nommé correspondants à titre étranger deux professeurs hispanistes de notre université, Nadine Ly, spécialiste de linguistique et de littérature, et Michel Cavillac, spécialiste de littérature picaresque et des mentalités au Siècle d'Or, tous deux actuellement à la retraite.

Cette illustre institution, aux missions comparables à celles de l'Académie française, est en charge de la normalisation de la langue espagnole, de l'actualisation constante de son Dictionnaire et elle prépare la publication d'un Dictionnaire historique de la langue espagnole. Elle a publié en 2009, en association avec les vingt Académies Sud-américaines et l'Académie Nord-américaine de la langue espagnole, une impressionnante Nueva Gramática de la lengua española, d'environ 4000 pages.

Nadine Ly a accepté de répondre à nos questions

Comment avez-vous été désignée ?

« La candidature des correspondants étrangers est proposée par trois académiciens titulaires de l'Académie, qui établissent un rapport sur présentation par le candidat d'un CV et d'une Bibliographie. L'élection se fait par vote à bulletin secret. Le quorum est fixé à la moitié + un des académiciens titulaires ayant droit de vote.
Ce sont les académiciens titulaires qui décident du nombre, des pays d'origine et des noms  des correspondants étrangers. Cette année 42 correspondants ont été élus, s'ajoutant aux 60 déjà existants : cinq Allemands, quatre Belges, un Brésilien, un Canadien, un Tchèque, dix Nord-Américains, trois Français dont deux de Bordeaux (Florence Delay, membre de l'Académie française depuis 2000, Michel Cavillac et moi-même, tous deux recrutés par Noël Salomon au sein de l'Institut d'Études Ibériques et Ibéro-américaines de l'ancienne Faculté des Lettres de Bordeaux), neuf Italiens, deux Japonais, quatre Anglais, un Écossais, un Irlandais du Nord. » (Consulter la liste sur le site)

En quoi consiste ce rôle de correspondante ?

« Les correspondants étrangers n'assistent pas aux réunions dites de caractère privé, par exemple, les sessions où l'on vote pour élire un nouveau membre, mais seulement aux réunions dites ordinaires qui traitent de questions littéraires ou linguistiques. Des commissions spécialisées, par exemple celle de Lexicographie, se réunissent au moins une fois par trimestre, tandis que que l'Académie se réunit une fois par semaine. »

Quel est votre sentiment ?

« Mon sentiment vous pouvez l'imaginer : c'est l'émotion qui domine, mêlée de joie et de reconnaissance. »

 

Nadine Ly, présidente d'honneur de la Société des Hispanistes Français (SHF), a été vice-présidente recherche lors du mandat du président Singaravelou. Elle a fondé l'Equipe d'accueil EA 3656 AMERIBER et elle est actuellement co-directrice de l'une des revues les plus anciennes de notre université et de l'hispanisme international, le Bulletin Hispanique, fondé en 1898.

L'académie royale espagnole ou Real Academia Española (REA) est chargée de veiller à ce que l'évolution de la langue espagnole, dans sa constante adaptation aux besoins de ceux qui la parlent, maintienne l'unité linguistique du monde hispanique (source Wikipedia).
Consulter le site de l'Académie

Propos recueillis par le service communication

footer-script