Festival Lettres du Monde - Université Bordeaux Montaigne

Culture

Festival Lettres du Monde

L’Université, partenaire de "Lettres du Monde", festival des littératures du monde, vous invite à la rencontre de Hubert Haddad, Ron Rash, Jake Adelstein, Claudine Desmarteau et Sandro Bonvissuto du 17 au 25 novembre 2016.

Jeudi 17 novembre
> 13h30 > Maison Des Etudiants  

Rencontre avec l’auteur Hubert Haddad et le traducteur François-Michel Durazzo. Cet événement est organisé en partenariat avec la licence Lettres Babel et animé par Isabelle Poulain, professeure de littérature de l’UFR Humanités de l’Université Bordeaux Montaigne.  


© Nemo Perier Stefanovitch

Hubert Haddad est poète, romancier, nouvelliste, essayiste, dramaturge et directeur littéraire de la revue Apulée. Il est notamment connu pour ses ouvrages Le Peintre d'éventail (2013), Palestine (2009) et  L'Univers (1999). Il a reçu de nombreuses distinctions dont le prix Renaudot du livre de poche  en 2009 pour Palestine.


Vendredi 18 novembre
>14h30 > Amphi 3 Salomon, Université Bordeaux Montaigne 

Rencontre avec l’auteur américain Ron Rash et sa traductrice Isabelle Reinharez, animée par Véronique Béghain de l’équipe de recherche Climas.


© Ulf Andersen

Ron Rash - Poète, nouvelliste et romancier, il a reçu de nombreux prix littéraires aux États-Unis comme en France. Mêlant la grande Histoire aux destins fracassés des plus démunis, ses romans auscultent les cicatrices de l’Amérique, de la Grande Dépression à aujourd’hui. Écrivain de la nature dans la lignée de Jim Harrison, il met en scène des personnages terriblement humains – hommes au travail, jeunes déboussolés, femme rebelle… 


Mardi 22 novembre
> 10h > Amphi Escarpit (plateau TV), IUT Bordeaux Montaigne

Rencontre avec  l’auteur américain Jake Adelstein et et les Editions Marchialy, interprète Pascale Villatte.


© Michael Lionstar

Jake Adelstein – A 24 ans il est le premier étranger à avoir intégré la rédaction du plus grand quotidien japonais, le Yomiuri Shinbun. Pendant plus de dix ans, ce journaliste américain couvre le trafic d’êtres humains et la corruption. A la suite de son enquête sur les yakuzas, Jake Adelstein subit de nombreuses pressions et menaces mais il fera le choix de ne pas quitter le Japon. Tokyo Vice est le premier ouvrage publié par la toute jeune maison d’édition Marchialy. 

Vendredi 25 novembre
> 10h30 > MDE

Rencontre avec l’auteure Claudine Desmarteau. Rencontre animée par Julien Béziat.


© Jeanne Gary

Claudine Desmarteau - Née en 1963, Claudine Desmarteau est auteur-illustratrice. Après des études à l’École Supérieure des Arts Appliqués Duperré, elle devient directrice artistique pour diverses agences de publicité. Elle dessine pour la presse (Le Nouvel Observateur, Télérama, Les Inrockuptibles…) puis publie des livres, des romans et des albums, impertinents, drôles et perspicaces.

> 13h30 > Salle C107, Université Bordeaux Montaigne

Rencontre avec l’auteur italien, Sandro Bonvissuto. En partenariat avec la licence Babel et l’UFR Langues et civilisations.

Sandro Bonvissuto - Né en 1970, Sandro Bonvissuto vit à Rome. Après des études de philosophie, il travaille aujourd’hui comme serveur dans unrestaurant. Son premier livre, Dedans, a été publié en 2015 par Enaudi, grande maison d’édition italienne. Ce récit à rebours, de la prison àl’enfance, conjugue la réalité la plus brute à une écriture toute en subtilité. Violence et poésie pour raconter la rue, l’école, la perte de liberté, lasolitude, le désir de révolte – de vie.

 

Samedi 26 novembre

> 11h > Médiathèque Artigues-près-Bordeaux

Hommage à Jack London, avec Véronique Béghain, enseignante à l'Université Bordeaux Montaigne, traductrice pour la Pléiade, Nicolas Norrito, fondateur de Libertalia, maison d'édition et Jérôme Lafargue, écrivain.

Rencontre accompagnée d'une lecture par Alexandre Cardin, comédien formé au Conservatoire de Bordeaux, du collectif Crypsum, et animée par Martine Laval. Pourquoi lire et relire aujourd'hui Jack London ? Ouvrier, pilleur d'huîtres, chasseur de phoques, correspondant de guerre, photographe, chroniqueur, infatigable militant socialiste, homme de convictions, bourreau de travail, bourlingueur et écrivain… Jack London mérite réparation : traductions édulcorées, textes coupés sinon travestis, il est temps de redécouvrir ce formidable auteur qui brûla sa vie, assoiffé de liberté.

Plus d’infos: https://lettresdumonde33.com
Retrouvez le programme complet du festival en cliquant ici. 

footer-script