Conférence Montaigne : État et Islam en Chine - Université Bordeaux Montaigne

Culture - Diffusion des savoirs

Conférence Montaigne : État et Islam en Chine

Face aux mutations de la société contemporaine qui interrogent le citoyen et appellent une réflexion collective, l’Université Bordeaux Montaigne doit jouer un rôle dans la construction de ce débat public. Elle propose un cycle de 17 rendez-vous  : les conférences Montaigne, ouvertes à tous les publics en 2017-2018.

Un cycle "Religions et laïcité"

La recherche de la juste place de la religion dans les États et les sociétés n’a pas fini de mobiliser les citoyens. Chaque génération examine à nouveaux frais un legs juridique et symbolique qu’elle complète ou amende afin de résoudre les nouveaux problèmes qui ne manquent pas de se poser. En France, le legs qu’il nous est donné de faire vivre a pris le nom de "laïcité".

Il offre aux chercheurs et à l’ensemble de la collectivité nationale la possibilité d’interroger l’objet religieux comme un objet social parmi d’autres, en toute liberté d’esprit, sans irrévérence ni révérence obligées. C’est ce cadre respectueux de la liberté de conscience qui permet aujourd’hui à l’Université Bordeaux Montaigne d’apporter sa contribution au débat public en organisant un cycle de conférences sur "Religions et laïcité".

Cycle "Religions et Laïcité" le mercredi 14 mars 2018 à 18h

État et Islam en Chine

Par Rémi Castets, maître de conférences en chinois à l’Université Bordeaux Montaigne.

La Chine compte au bas mot 20 à 30 millions de citoyens issus de minorités nationales musulmanes. Les trois quarts de ces populations vivent aujourd’hui sur les secteurs occidentaux des anciennes routes chinoises de la soie. Ces territoires arides aux densités relativement faibles regorgent de ressources énergétiques et minérales et occupent une position clé sur les axes de projection géostratégique de la puissance chinoise vers ses flancs occidentaux. Ces populations aujourd’hui divisées par de profondes lignes de fractures nationales ont à plusieurs reprises joué un rôle clé dans l’histoire de Chine. À certaines époques et encore aujourd’hui, certaines d’entre elles sont entrevues avec méfiance par un Etat craignant leur défiance. Elles s’avèrent aussi pour certaines méfiantes vis-à-vis du modèle de modernisation que porte l’Etat chinois, un modèle jugé sinisateur et peu en adéquation avec leur identité culturelle et religieuse. Si ces populations sont parfois une source de tensions, elles constituent aussi à d’autres égards une ressource diplomatico-commerciale que la Chine n’hésite pas à manier dans ses relations avec le monde musulman.

Après être revenus brièvement sur l’histoire et les spécificités ethno-religieuses de ces populations, nous envisagerons le rapport de l’Etat moderne chinois à ces dernières et les principaux enjeux contemporains autour de ces questions.

---

Rémi Castets enseigne depuis 2006 au sein du Département d'études chinoises de l'Université Bordeaux Montaigne et est rattaché à l’Equipe d’accueil TELEM. Docteur en science politique de Sciences Po Paris, il est chercheur associé au Central Asia Program (Elliot School of  International Affairs, George Washington University). Ses recherches portent principalement sur les questions géopolitiques en Chine, l’opposition politique et réseaux jihadistes ouïghours ainsi que les relations de la République Populaire de Chine avec le monde musulman. Il est membre  titulaire de la section 15 (langues et cultures orientales) du Conseil National des Universités et dirige actuellement le Département d'études chinoises de l'Université Bordeaux Montaigne.

Les Conférences Montaigne : 17 rendez-vous sur l'année


Cliquez pour zoomer
Entrée libre et gratuite

Université Bordeaux Montaigne, domaine universitaire de Pessac.
Amphithéâtre B 200
Tram B arrêt Montaigne Montesquieu

footer-script