L'Université Bordeaux Montaigne soutient le DOAJ - Université Bordeaux Montaigne

Bibliothèques

L’Université Bordeaux Montaigne soutient le DOAJ

logo DOAJ

A partir de la rentrée 2017, l’Université Bordeaux Montaigne soutient financièrement le DOAJ, l’annuaire international des revues en libre accès. La négociation du soutien a eu lieu par l’intermédiaire du consortium Couperin. Pourquoi cet engagement ? La réponse en trois bonnes raisons :

Pour soutenir la politique de libre accès aux publications scientifiques

Le principal objectif du DOAJ est de rendre plus visibles les revues ayant opté pour le libre accès à la publication scientifique. Là où des revues payantes, par l’intermédiaire de bouquets et de plateformes, bénéficient souvent d’une bonne visibilité sur le Web et dans les catalogues de bibliothèques, le DOAJ est une vitrine indispensable pour le libre accès, connectée à de nombreux outils de recherche, dont votre catalogue Babord+. L’indexation à l’article donne accès à plus de 2 millions de documents.

Alors, à l’heure où les politiques européennes, nationales et institutionnelles promeuvent un accès libre aux travaux de la recherche, soutenir le DOAJ est une évidence pour un établissement d’enseignement supérieur soucieux de la diffusion de la recherche.

Pour soutenir l’éthique et la qualité scientifique

Pour ceux qui le craindraient, le libre accès sur le DOAJ n’est pas synonyme de médiocrité scientifique : les revues indexées doivent respecter des critères drastiques. Que ce soit pour les critères garantissant la scientificité de la revue (présence d’un comité de lecture, procédure de relecture claire), son éthique de recherche (présence de contrats pour les auteurs, diffusion en Creative Commons), le DOAJ promeut surtout la transparence, vis-à-vis du lecteur ou des auteurs.

Le « DOAJ Seal » récemment créé encourage les pratiques de publication en accord avec un idéal de la libre transmission de la connaissance.

Pour soutenir la recherche bordelaise

Financer le DOAJ n’est pas qu’un acte à la portée internationale : c’est aussi une façon indirecte de faire bénéficier les chercheurs bordelais de la visibilité qu’ils méritent. Plusieurs des revues internationales dans lesquelles publient régulièrement des chercheurs de l’Université Bordeaux Montaigne sont signalés dans cette base, comme Transatlantica, Cybergeo, M@ppemonde, Gladius, Hispania, Virtual Archaeology Review, The Comics Grid ou encore Genre et Histoire.

Pour obtenir davantage d'informations, vous pouvez contacter le Pôle Services Numériques du Service Commun de Documentation : docelec@u-bordeaux-montaigne.fr (docelec @ u-bordeaux-montaigne.fr)

footer-script